fbpx

Actualités anxiogènes : se protéger de la peur

Depuis plusieurs mois, le sujet du coronavirus tourne en boucle dans les médias et nombreux sont ceux qui ont peur de contracter le virus voire de mourir. Toutes ces informations sont anxiogènes et inquiètent profondément. La crainte et l’angoisse s’installent. Comment faire face à ses peurs et quelle attitude adopter ?

Pour mieux comprendre ses peurs et mieux les comprendre, je vous propose de partager avec moi cette émotion sous l’angle de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Les effets de la peur sur l’organisme

La peur, en médecine chinoise, est une émotion qui est en lien avec l’Énergie Eau dans laquelle s’épanouit l’Énergie de Rein. Lorsque nous faisons l’expérience de la peur de manière répétée et intense alors l’énergie de Rein est affaiblie. La peur a un effet puissant sur le fonctionnement de l’organisme. En effet, une peur intense fait descendre l’énergie, donne au passage l’impression de ne pas tenir sur ses jambes en faisant, trembler les genoux, elle agit également sur l’envie d’uriner. L’énergie ne nourrit plus les Poumons, ce qui a pour conséquence de réduire l’amplitude de la respiration en raison d’une sensation d’oppression thoracique, la respiration devient superficielle, et on est sujet aux essoufflements. L’échange énergétique entre le Cœur et le Rein n’est plus pleinement assurée ce qui provoque de l’agitation mentale, du stress, des difficultés à l’endormissement, de la fatigue chronique et de moins en moins de motivation en tout. En médecine chinoise, on traite la peur lorsque qu’elle est ressentie de manière fréquence, empêchant de e mettre en action ses projets. Cette situation est associée à moins de désirs dans sa vie, à l’impression d’avoir des difficultés pour réaliser ses projets, ce qui a pour effet de conduire tout droit à la procrastination.

Il ne faut pas avoir peur d’avoir peur. Se reconnaître vulnérable, c’est normal et même sain, car cela permet de rester prudent avec ses propres limites. Avoir peur est une réalité humaine mais attention de ne pas se laisser envahir par la peur.

La peur est un signal d’alarme qui oblige à une réaction, soit pour passer à l’action et maintenir notre équilibre, soit pour rester prudent. D’ailleurs, la peur n’est rien d’autre que de la prudence exacerbée. En effet, lorsqu’on est trop prudent, c’est-à-dire quand on tente d’envisager toutes les possibilités qu’offrent un nouveau projet et qu’on essaie de se sécuriser en tout pour éviter les mauvaises surprises, on finit par avoir des craintes à agir car on écoute ses peurs et ce sont elles qui finalement décident à notre place. Et on n’agit plus. Car la peur freine et bloque toute nouvelle initiative, elle conforte à rester dans sa zone de confort. Grâce à l’approche spécifique de la médecine chinoise avec l’acupuncture, nous favorisons un équilibre total et une circulation fluide des énergies au seins de 5 Éléments, ce qui a pour effet d’agir sur le Qi du Sang, et celui des émotions dans tous les systèmes.

Par ailleurs, et cela a une grande importance, car la peur affaibli l’Énergie de l’Élément Eau qui nourri les Reins. Cette énergie est très précieuse car elle stocke l’Essence héritée des parents à la naissance, c’est-à-dire que dans nos Reins, c’est notre patrimoine vital qui y est conservé. Plus cette énergie est consommée, plus l’énergie vitale s’échappe, et on vieillit prématurément. Elle garantit donc notre force vitale et notre équilibre psychologique. Lorsque ces derniers sont affaiblis, c’est l’énergie de tout notre corps qui diminue et nous devenons vulnérables aux maladies et aux virus.

Avoir une attitude ouverte et fluide

Vous pouvez agir sur votre posture pour influencer le mental, et éviter de glisser dans le tourbillon des peurs. En effet, une personne envahie par la peur se reconnait par sa posture voutée, craintive, le regard perdu ou égaré, la respiration courte. Aussi, dans la journée et aussi souvent que possible, prenez conscience de l’amplitude de votre respiration. Faites 10 inspirations profondes par le nez en laissant les poumons se gonfler et en faisant descendre le diaphragme et en relâchant le souffle et le corps en même temps.

Souriez, même sans raison, vous trouverez bien une pensée à lui associer. Esquissez un sourire autant de fois que possible, oui, vous pouvez afficher votre sourire et afficher une attitude détendue, même sans raison apparente.

Modifiez votre posture physique. En vous redressant-vous aurez une posture confiante. Pour cela, relâchez vos épaules et essayez de rapprocher vos omoplates l’une de l’autre. Redressez le bas du dos ce qui aura pour effet d’aligner toute vote colonne vertébrale. Imaginez qu’un fil est attaché sur le sommet de votre tête et vous maintient redressé.

Ainsi, votre colonne d’air sera complètement libérée et vous pourrez profiter de toute l’énergie que vous procurera votre respiration. Ce petit exercice permet de prendre un peu de recul, s’ancrer dans le moment présent.

Se déconnecter

Si tout au long de cet article on évoque le fait de se reconnecter à soi, à sa vie intérieure, je vous conseille très vivement de couper court à toutes les informations qui circulent à travers la télévision, la radio et les témoignages qu’on peut y entendre, aux réseaux sociaux, surtout si vous êtes sensible. En effet, vous avez pu constater à quel point toutes les informations sont contradictoires. Elles génèrent de la peur, même inconsciemment, en détruisant tout sentiment de sécurité que l’on pourrait avoir lorsqu’on sait quoi penser sur un sujet. Or, actuellement, nous vivons dans une incertitude absolue, où il est évident que beaucoup n’octroient plus aucune confiance dans les décisions qui sont prises pour la population. Protégez-vous et accordez un minimum de temps à tout cela. Consacrez votre énergie à construire votre vie, à vous investir (pensée et temps) dans ce qui vous tient à cœur.

Nous n’avons aucun contrôle sur tous les événements extérieurs à nos vies, c’est la raison pour laquelle il est inutile de s’inquiéter sur ces faits. Par contre, vous avez certainement plus de contrôle sur votre organisation, sur les démarches à faire pour réaliser un projet de vie. Songez à investir votre énergie sur ce qui construit votre vie.

Se changer les idées

On peut tout autant aller faire du sport, s’aérer la tête, aller se faire masser ou pratiquer le Qi gong, la respiration consciente. Ce qui compte est de sortir de cette vision irréelle erronée et mortifère qui provoque la peur et s’octroyer des plaisirs qui favoriseront la sécrétion d’hormones de bien-être et de plaisir, véritables antidotes à toute sorte de peur.

Entretenir un état d’esprit positif

Il est indispensable de prendre conscience de la nature des pensées qu’on entretient la plupart du temps. Si vous prenez le temps d’y prendre garde, vous constaterez que ces ruminations sont fréquentes, et elles sont souvent, très souvent, en lien avec des inquiétudes. C’est la raison pour laquelle j’ai créé un programme qui permet à chacun de se connecter à des pensées positives qui auront non seulement un impact puissant positif sur votre vie car vous y apporterez tout ce que vous désirez. De surcroît, les pensées étant connectées à tout ce qui se passe dans le corps, votre énergie ne sera plus dévorée par des pensées négatives, mais au contraire, tout votre organisme pourra fonctionner à plein régime, inondé d’hormones de bien-être qui boosteront votre système immunitaire. La bonne humeur, le rire et la joie sont les antidotes naturels en réponse au stress.

Le programme de coaching « Avoir un Mental Positif et le Garder tout le Reste de sa Vie » est un outil puissant et intéressant pour changer les paramètres de la peur et vous motiver pour prendre conscience de vos pouvoirs personnels et les utiliser dans votre vie quotidienne.

Renforcer et équilibrer ses énergies

Voici deux points d’acupuncture qui s’équilibrent l’un et l’autre. Le 3 Rein pour renforcer l’énergie Eau affaiblie par les peurs. Le point 20 DM apportera du calme dans les pensées et fait remonter l’énergie qui a tendance à stagner dans le bas du corps.