fbpx

Thérapies alternatives : comment choisir ?

Avec plus de 400 pratiques répertoriées par l’OMS le choix peut paraître difficile. Parmi l’ensemble de ces pratiques, voici les plus fréquentes.

 

Ce qu’on répertorie comme médecine douce est un ensemble de méthodes venant d’inspirations traditionnelles, d’une vision holistique et surtout préventive. Médecine traditionnelle, complémentaire ou non conventionnelle, leurs noms sont divers. L’Organisation Mondiale de la Santé les définit comme la combinaison de la médecine traditionnelle et complémentaire, elles se différencient selon les critères suivants :

Médecine traditionnelle : ensemble des ressources, des compétences et des pratiques reposant sur les théories et les expériences propres à différentes cultures. (Médecine traditionnelle chinoise, Ayurveda…).

Médecine complémentaire : ensemble de pratiques de santé qui ne font ni partie de la médecine conventionnelle, ni partie de la médecine traditionnelle et qui ne sont pas pleinement intégrées à un système de santé prédominant. (Ostéopathie, sophrologie…).

Les bienfaits des Médecines Traditionnelles

Le terme « traditionnel » est issue des traditions innées, empiriques ne reposant sur aucun test scientifique. Les anciens ont observé la nature, le comportement des animaux, les effets des saisons sur l’environnement, et comme ils n’ont jamais dissocié l’Être Humain de cet ensemble, ils ont appliqué leurs observations sur la santé en utilisant les plantes, l’alimentation, les exercices physiques, une spiritualité propre à chaque territoire géographique (qui s’apparente à un culte ou une religion ou une philosophie).

En Afrique, en Asie en Amérique latine, en Sibérie, différents pays font appel à la médecine traditionnelle pour répondre à certains de leurs besoins au niveau des soins de santé primaires. En Afrique, jusqu’à 80 % de la population a recours à la médecine traditionnelle à ce niveau.

Médecine Traditionnelle Chinoise

Il s’agit d’un système de santé complet qui a longtemps été l’unique pratique médicale en Chine. Médecine holistique, elle a pour but de maintenir la circulation de l’énergie vitale, le Qi, à l’intérieur du corps. Elle utilise différentes techniques et notamment l’acupuncture, la diététique chinoise, la pharmacopée et les exercices énergétiques (tai chi et qi gong), ainsi que le massage Tuina et la méditation.

Médecine Traditionnelle Ayurvedique

Il s’agit d’un système médical issu de la tradition indienne et constitue un art de vivre complet, au-delà de la santé. L’hygiène de vie y est primordiale, avec une grande attention portée sur l’alimentation, mais aussi la détox, les rituels quotidiens, et la respiration. Le yoga et la méditation font partie de cet art de vivre.

Les bienfaits des médecines douces

Les médecines douces permettent de vivre au meilleur de sa santé naturellement. Elles sont adaptées en prévention, mais aussi pour accompagner des maladies chroniques. Elles sont particulièrement recommandées pour une liste de soucis qui impactent la qualité de vie au quotidien : douleurs chroniques, mal de dos, migraine, stress, anxiété, problèmes de sommeil, troubles digestifs… De nombreuses recherches scientifiques ont démontré l’efficacité de certaines pratiques de médecines douces. Ces études ont permis d’identifier de nombreuses problématiques qu’elles permettent de soulager. Ces pratiques sont un excellent complément à la médecine conventionnelle, sans bien sûr la remplacer : il est important de continuer à voir votre médecin traitant pour tout diagnostic ou traitement de maladie.

Naturopathie

La naturopathie est la médecine traditionnelle occidentale. Elle vise à remettre l’organisme dans les conditions d’équilibre optimal,  lui permettant de mobiliser sa capacité à d’auto-guérison. Elle utilise également de nombreuses techniques, l’alimentation en premier lieu.

Réflexologies

La plus connue est la réflexologie plantaire, les autres membres de la famille sont la réflexologie palmaire, auriculaire et faciale Dien Chan. Elles consistent à débloquer, tonifier et rééquilibrer toutes les fonctions de l’organisme à l’aide de stimulations qui sont effectuées sur des points ou zones précises. La réaction de l’organisme est immédiate.

Ostéopathie

C’est une thérapie manuelle visant à redonner de la mobilité aux tissus musculaires, aux organes et aux articulations. C’est la pratique qui est le plus reconnue en France, avec le titre d’ostéopathe D.O. Son efficacité est bien établie notamment contre les douleurs dorsales, mais elle peut être utile dans bien d’autres domaines comme les troubles digestifs et maux de tête par exemple.

Sophrologie

Il s’agit d’une méthode psycho-corporelle (avec des mouvements, une respiration et des exercices qui impliquent à la fois le corps et le mental). Elle qui vise à harmoniser le corps et l’esprit. Elle permet en particulier de mieux connaître ses propres capacités, de gérer ses émotions, et de se relaxer profondément. En sophrologie, trois techniques principales sont utilisées : la respiration contrôlée, le relâchement musculaire et la visualisation positive.

Hypnose

C’est un état de conscience modifié qui existe naturellement et que nous pratiquons tous sans le savoir, lorsqu’on est dans la lune. Elle permet en particulier de se libérer de blocages ou modifier ses comportements très rapidement en ayant un impact direct sur son inconscient.

Méditation

Pratique psycho-corporelle qui repose sur la focalisation de l’attention sur un point unique, en général sa respiration, afin d’être conscient de soi et son environnement. Elle est très efficace en particulier pour la gestion du stress et la régulation des émotions.