fbpx
Montrer 6 Résultats pour

Cultivez votre jardin émotionnel

Chacun d’entre nous vit les événements émotionnellement avant de les vivre intellectuellement. Que ce soit consciemment ou non. Cela se produit grâce à la combinaison de 3 cerveaux spécialisés qui filtrent tout à tour les informations ce qui va impacter nos comportements.

Nos 3 cerveaux émotionnels

Le cerveau humain de nos jours est composé de trois « couches » qui se sont développées à des moments différents de l’évolution de l’espèce humaine. Chacune contrôle un aspect spécifique de nos comportements. La plus ancienne de ces structures correspond à un cerveau hérité d’ancêtres reptiliens, siège des comportements primaires, tandis que les deux autres, développés plus récemment, sont dédiées d’une part aux émotions et d’autre part à la cognition. Ces trois parties communiquent entre elles mais fonctionnent comme des organes indépendants.

Le cerveau reptilien : souvent nommé cerveau instinctif ou archaïque, est chargé de gérer les fonctions vitales de l’organisme. Il est responsable de l’instinct de survie, déclenche les réactions comme la fuite ou l’agressivité, les pulsions, l’instinct de reproduction en vue de la conservation de l’espèce. Dans ces situations, notre comportement échappe totalement à toute réflexion logique ou consciente.

Le lobe cortical : c’est le centre de contrôle du cerveau et il agit comme un chef d’orchestre. Il est en partie chargé de la planification, du raisonnement, de la résolution des problèmes, du jugement, du contrôle des impulsions ainsi que de la régulation des émotions comme l’empathie, la générosité et la conduite.

Le lobe cortical : c’est le centre de contrôle du cerveau et il agit comme un chef d’orchestre. Il est en partie chargé de la planification, du raisonnement, de la résolution des problèmes, du jugement, du contrôle des impulsions ainsi que de la régulation des émotions comme l’empathie, la générosité et la conduite.

Exprimer ou retenir ses émotions ?

On peut comparer la capacité d’emmagasiner nos émotions comme une bibliothèque.

Quand les étagères de la bibliothèque sont pleines, on peut commencer à empiler les livres n’importe comment, pour autant, cela ne créera pas plus de place. Il en est de même avec nos émotions. Quand la capacité de stockage de notre cœur est atteinte, elles débordent car on ne peut plus prendre sur soi. C’est le moment où l’émotion explose en mots, en gestes ou en objets volants (LOL).

C’est la raison pour laquelle il est important de faire régulièrement de la place dans sa bibliothèque d’émotions et les exprimer, les laisser exister, les accueillir avec bienveillance. Car elles ont toujours une raison d’être, elles sont légitimes et elles sont fondées. Pour reconnaître à quel moment une émotion se manifeste, il suffit de faire attention à vos sensations corporelles. Cet article vous aidera à les identifier.

CONSEIL

Dès maintenant, faites un peu de place pour exprimer une émotion qui vous pèse et qui est refoulée, tout au fond de votre cœur. Cela vous évitera les débordements émotionnels.

Repérer ses déclencheurs d’émotions

Un déclencheur d’émotion est un événement extérieur qui va provoquer une réaction intérieure et faire émerger une émotion de grande intensité. Cet événement est différent d’une cause (la liste serait beaucoup trop longue et surtout, elle ne serait pas exhaustive). L’événement déclencheur peut être une phrase ou un mot entendu, le ton employé, un signe non verbal (geste, attitude ou comportement). En résumé, il se détecte avec les 5 sens (vue, l’ouïe, l’odorat, le goût ou le toucher).

Lorsqu’on connaît ses déclencheurs, on sait à quoi on est le plus sensible et pourquoi c’est important.

JEU

Testez vos capacités à repérer vos émotions, les causes et déclencheurs pour chacune d’entre elles. Cela vous aidera à mieux identifier les situations et les facteurs qui déclenchent des émotions intenses, et vous permettre de prendre du recul :

La dernière fois que vous vous êtes mis en colère
Quelle a été la cause ?____________________________________
Quel a été le déclencheur ?________________________________

La dernière joie intense que vous avez ressentie
Quelle a été la cause ?____________________________________
Quel a été le déclencheur ?________________________________

La dernière peur que vous ayez éprouvée
Quelle a été la cause ?____________________________________
Quel a été le déclencheur ?________________________________

Comprendre le sens des émotions

Certaines émotions sont mal vues et sont considérées comme négatives, tandis que d’autres sont plus facilement admises. Alors qu’une émotion a sa raison d’être et elle est très utile pour mieux comprendre ce que l’on ressent. Si vous avez pu lire mon article « Le corps comme boussole », alors vous saurez comme la repérer lorsqu’elle se manifeste et vous pourrez l’utiliser comme une véritable information et qui aide à prendre une décision juste pour vous et juste pour les autres.

L’émotion est comme un carburant car elle contribue à passer à l’action, mais elle joue aussi le rôle d’avertisseur et vous indique s’il y a un danger, alors vous pourrez avoir des doutes, réfléchir et revenir sur une décision.

Comment se servir de ses émotions ?

N’oubliez pas, une émotion est une information qui vient de votre inconscient. Mais à quoi peuvent-elles servir exactement ?

La peur sert d’avertisseur. Lorsqu’on se sent en danger, on peut prendre plus de temps pour réfléchir et choisir une direction différente.

Le dégoût indique qu’une part de vous refuse une situation et vous invite à faire un autre choix.

La colère permet de libérer un trop-plein d’énergie retenue. Elle permet d’exprimer un message et de l’imposer, surtout face à une résistance ou opposition forte.

La joie est une émotion qui exprime un bien-être intérieur.

La tristesse est un passage nécessaire pour se reconstruire, agir autrement et invite à s’adapter à un changement.

La surprise incite à développer ses capacités adaptatives, et donc, libère sa créativité dans la spontanéité.

4 clés pour mieux vivre ses émotions

Mieux vivre ses émotions implique de faire un point avoir soi entre ce que l’on pense et ce que l’on ressent. C’est du développement personnel qui amène chacun à avoir une responsabilité personnelle dans ce qui lui arrive, et qui aide à retrouver son pouvoir personnel. Ainsi on peut mieux interagir dans ses relations et dans toutes les situations. L’équilibre émotionnel est à la base du bien-être et de l’épanouissement.

Observer ses ressentis intérieurs

Tels que les pensées, les sentiments, les sensations corporelles, souvenirs. Les accepter avec bienveillance.

Accueillir toutes ses émotions

Les bonnes ou les moins bonnes, avec compassion, courage et curiosité.

Expérimenter de nouvelles expériences

Profitez de toutes les occasions pour apprendre sur soi grâce à ses émotions, et sortir de sa zone de confort pour grandir.

Pratiquer la méditation pleine conscience pour mieux accepter les situations et lâcher-prise avec facilité. C’est la clé principale qui amène les différentes parts de soi à s’aligner et être totalement en cohérence.

Au début, ça peut paraître difficile, car c’est long. En effet, le mental n’a pas l’habitude d’être forcé à l’inaction. Mais la relaxation est une activité à part entière et demande une certaine persévérance avant de bénéficier de tous es avantages qu’elle offre. Ne vous découragez pas, et surtout, ne vous résignez jamais sur un l’échec ni à votre sort. Vous êtes l’acteur principal et actif dans les changements que vous voulez obtenir dans votre vie.

Véronique Tilin
Praticienne Soins Energétiques Chinois et Psycho-corporels, Multiréflexologue, Formatrice
Reçoit à St Denis / St Paul sur RV par téléphone 0692.25.19.31

Comment choisir sa technique de respiration ?

Est-ce que vous avez du mal à vous détendre et à vous relâcher, même pendant les vacances ou les week-end ? On vous a probablement déjà conseillé de respirer ? Peut-être avez-vous parcouru des conseils, regardé des vidéos ou des podcast vous proposant des exercices de respirations et que ça n’a pas fonctionné ?

Ne vous découragez pas ! J’ai fait une sélection des méthodes les plus simples pour vous accompagner et vous aider à choisir. Car elles ont toutes une destination spécifique. Les méthodes les plus simples sont les meilleures. Vous me suivez ?

Pourquoi est-ce important de maîtriser sa respiration ?

La respiration est une fonction automatique, et on n’a absolument aucune obligation d’y prêter attention. Sauf si le stress devient un problème dans sa vie. Le stress, avec tous ses inconvénients : problèmes digestifs, difficultés pour s’endormir, agitation, nervosité, palpitations, hypertension, maux de tête, douleurs articulaires etc… La liste des effets directs et indirects du stress sur la santé est longue, 80% des maladies découlent d’un stress chronique !

La respiration contrôlée et consciente permet d’apaiser le mental, les pensées, et les émotions, en créant une connexion en coordination avec la respiration, qui est une fonction automatique. En portant son attention sur le rythme respiratoire, le mental stoppe l’enchainement des pensées (ce qui en soit, est déjà très apaisant), pour accorder une attention profonde et intense à la respiration, qui elle, ne procure aucune émotion, ne génère aucune pensée d’aucune sorte. On fait attention à sa respiration, un point c’est tout.

Les techniques de respiration sont utilisées pour réduire le stress et l’anxiété, et apporter plus de concentration, de calme, d’énergie. Ainsi, en quelques minutes, on peut se ressourcer et se sentir plus reposé qu’au sortir d’une sieste. A condition de pratiquer régulièrement.

La faculté de savoir se détendre et de se relâcher est une activité qui s’entretient par une pratique fréquente pour bénéficier de tous ses bienfaits.

Quelle est la meilleure méthode  ?

Il n’y a pas de meilleure méthode. En premier lieu, on peut partir du principe que ce qui fonctionne pour vous est la meilleure option. Par conséquent, expérimentez avec curiosité et évaluez les effets sur vous. Si cela vous convient, vous avez trouvé votre méthode, qui restera en outre votre préférée. Toutefois, les techniques de respiration ont leurs propres spécificités et ont une destination différente, même si globalement elles procurent les mêmes effets. A vous de choisir selon le moment, l’inconfort que vous ressentez.

Quelque soit la méthode que vous choisissez, elle vous apportera beaucoup de bonheur et de bien-être.

Les effets des techniques de respiration contrôlées

Toutes les méthodes ci-après apportent un équilibre physique et émotionnel. Outre le fait d’apporter de l’oxygène à vos cellules, une bonne respiration permet d’améliorer le fonctionnement des organes digestifs et d’éliminer les déchets qui lorsqu’ils s’accumulent dans l’organisme, finissent par l’intoxiner.

  • augmente l’oxygène dans le sang
  • augmente la vitalité et l’énergie
  • diminuer le stress et l’anxiété
  • diminue les problèmes digestifs
  • meilleure gestion des émotions fortes
  • renforce le système immunitaire
  • améliore la concentration
  • améliore le sommeil

La liste n’est pas exhaustive, mais je suis sûre que déjà, vous vous sentez concerné. Rassurez-vous, en définitive, nous sommes tous touchés par le stress un jour ou l’autre !

La respiration carrée pour préserver son optimisme

Cette respiration aide à apaiser les angoisses. L’anxiété est le terme qui désigne un état d’angoisse chronique qui donne un sentiment désagréable d’inquiétude profonde et incontrôlable. L’angoisse peut se manifester de différentes façons, et en général on peut avoir des sensations que la gorge et la poitrine se serrent.

Comment pratiquer ?

Cliquez sur l’image

Cohérence cardiaque l’alliée des émotions stables

Cette respiration vous aide à vous recentrer, et à équilibrer les émotions et les pensées qui parfois peuvent être exagérément agités. La cohérence cardiaque harmonise les états physiologique, physique, émotionnel et mental.

Elle est basée sur la fréquence cœur qui varie selon les émotions et des pensées, la cohérence entre eux est obtenue par une respiration maîtrisée sur une durée donnée, ce qui va déclencher une réaction d’équilibre entre le système nerveux central et autonome.

Il est alors possible de gérer son état émotionnel et d’améliorer son bien-être physique et psychique.

Comment pratiquer ?

  • Installez-vous confortablement : assis ou debout (jamais couché)
  • Commencez par respirer lentement et profondément par le ventre.
  • Pendant que vous faites l’exercice portez votre attention sur la région du cœur en imaginant que vous respirez à travers lui. En faisant cela, vous amplifiez l’union entre votre cœur et votre cerveau.
Cliquez sur l’image

365 : le secret de la méthode

Donnez-vous l’opportunité de profiter pleinement de cette expérience en appliquant la « posologie » suivante :

  • Faites cette respiration 3 fois par jour,
  • 6 respirations par minute (le rythme vous ait donné dans le lien de la vidéo ci-dessus),
  • pendant 5 minutes.

La respiration abdominale ou diaphragmatique pour diminuer le stress

La respiration abdominale est idéale pour se calmer, s’apaiser face à une situation de stress, ou encore pour se recentrer. Elle contribue à avoir un meilleur sommeil, apaise les douleurs, favorise la concentration, mais aussi aide à mieux gérer son stress.

Il s’agit d’une méthode dont les mouvements respiratoires amples vont exercer un massage des organes abdominaux en activant le muscle de la respiration : le diaphragme. En effet, son action sur les poumons et sur les organes digestifs, associés aux muscles intercostaux, vont libérer toutes les tensions qui s’accumulent dans cette zone. Par ailleurs, cette respiration est très efficace pour calmer le système nerveux car elle active le nerfs pneumogastrique ou nerf vagal, qui est très sensible au stress, et qui équilibre le système nerveux sympathique et parasympathique.

Comment pratiquer ?

  • Allongez-vous, posez les mains à plat au niveau du nombril, et faites quelques respirations naturelles, sans rien changer,
  • Inspirez et expirez par le nez,
  • En posant votre attention sur les mains posées sur le ventre, inspirez doucement par le nez en gonflant le ventre, les mains sont poussées vers le plafond,
  • En expirant, l’abdomen se relâche, les mains peuvent exercer une petite pression vers le bas, mettez de côté vos pensées du moment et de ce qui vous perturbe, imaginez que tous vos soucis se dissipent lorsque vous expirez.
  • Plus votre amplitude d’inspiration et d’expiration est grande, plus vous vous détendrez.

Au fur et à mesure que vous remplissez vos poumons et votre abdomen, vous pouvez vous concentrer sur quelque chose qui vous rend heureux, qui vous fait du bien.

La respiration alternée pour un esprit clair et vif

Tout d’abord, il faut dire que si elle est bien réalisée, elle améliore la circulation sanguine dans le cerveau en équilibrant les deux hémisphères. Si vous la pratiquez régulièrement, vous sentirez que vous avez une plus grande force mentale pour dépasser vos blocages vous permettant de passer plus facilement à l’action.

Comment pratiquer ?

  • Asseyez-vous confortablement,
  • Fermez les yeux et faites quelques respirations profondes par les deux narines,
  • Bouchez votre narine droite avec votre pouce droit et expirez par la narine gauche.
  • Inspirez à gauche en laissant votre narine droite bouchée.
  • Bouchez maintenant la narine gauche avec l’index droit et expirez par la narine
  • Inspirez par la narine droite, narine gauche toujours bouchée
  • Bouchez maintenant la narine droite et expirez par la narine gauche,
  • Ainsi de suite…

LE PLUS : lorsque vous pourrez faire cette respiration alternée avec facilité, vous pourrez suivre votre souffle avec votre imagination et votre ressenti :

  • Tout d’abord, percevez, ressentez le trajet de l’inspir lorsqu’il pénètre dans la narine droite, et dirigez-le dans l’hémisphère gauche du cerveau. Fait une légère pause,
  • Puis dirigez ce souffle vers l’hémisphère droit,
  • Expirez par la narine gauche.
  • Recommencez avec l’autre narine et ainsi de suite.

Pour terminer, faites cet exercice sur 10 cycles de respiration.

Respiration profonde quand on a des tensions au niveau des épaules

Il s’agit d’une respiration qui se fait en profondeur en lien avec les postures de yoga. Il est simple à pratiquer, surtout si vous êtes déjà habitué à faire la respiration abdominale. Elle comporte une variante. C’est un exercice de respiration qui aide à lâcher-prise.

Comment pratiquer ?

  • Placez une main sur la poitrine et une autre sur le ventre,
  • Commencez par quelques respirations abdominales,
  • La main posée sur la poitrine ne bouge pas. Comme pour la respiration abdominale, c’est celle qui est sur ventre qui suit les mouvements de la respiration,
  • Quand vous vous sentez à l’aise, augmentez l’amplitude de votre respiration pour la faire monter dans la poitrine jusqu’aux clavicules.
  • Expirez profondément au niveau de l’abdomen et de la poitrine en relâchant les clavicules.

De même que lorsque vous le faites régulièrement, vous reconnectez le muscle du trapèze avec le système nerveux central. Il est possible qu’au début vous ne sentiez aucune amélioration, car le muscle peut être « figé » à force de ne plus avoir de mobilité. Le mot-clé est persévérance.

Une respiration pour s’endormir

C’est une technique qui fonctionne très bien car elle permet d’apaiser le brouhaha du mental au moment de s’endormir. Elle vous permet d’entraîner votre cerveau à se calmer, une condition incontournable pour s’endormir plus rapidement.

Comment pratiquer ?

  • Installez-vous confortablement dans votre lit,
  • Fermez les yeux et détendez vos épaules.
  • Relâchez vos muscles en faisant un scan rapide : pied, mollets, jambes, bas du dos, tout le dos, épaules, bras, nuque et tête sont détendus. Respirez calmement, sans rien changer de votre respiration naturelle,
  • Les mains sont posées sur le ventre, un peu en dessous du nombril,
  • Placez le bout de votre langue sur votre palais juste derrière vos dents de devant.
  • Gardez cette posture et votre langue placée ainsi jusqu’à la fin de l’exercice.
  • Inspirez par le nez en comptant 3 temps (il s’agit d’un rythme à donner à la respiration),
  • Expirez par le nez en comptant 3 temps,
  • IMPORTANT : si vous surprenez votre cerveau à vagabonder de pensée en pensée, revenez systématiquement et autant de fois que nécessaire, sur le rythme en comptant clairement dans votre tête 1 … 2 … 3…
  • Recommencez cette respiration pendant 10 cycles complets, cela vous prendra approximativement … 1 minute !

Refaites cet exercice régulièrement pour habituer le cerveau rester concentré sur cette seule activité. Et très bientôt, en un mot, vous n’aurez plus jamais de problème pour vous endormir !

Séance en Énergétique Traditionnelle Chinoise

Soin technique énergétique Médecine traditionnelle chinoiseLes Médecines Traditionnelles proposent une approche holistique. La Médecine Traditionnelle Chinoise, qui puise ses origines dans les fondements de la Médecine Traditionnelle Ayurvedique, aborde l’Humain dans toutes ses dimensions : physique, physiologique, psychique.

Votre séance débutera avec un bilan Énergétique et Fonctionnel basé sur les fondements de la Médecine Chinoise. Ce bilan évalue l’état énergétique du Qi (Energie Vitale) dans les méridiens et oriente très précisément ce qui sera effectué durant votre séance. On agira sur un des 5 Eléments (Bois, Eau, Feu, Métal, Terre), ainsi que sur leur caractère Yin et Yang.

On utilisera seuls ou combinés, de très fines aiguilles,de l’acupression (pour ceux qui n’aiment pas les aiguilles ou pour les enfants), la moxibustion avec le moxa fabriqué à base d’Armoise chinoise (Ai Ye). Cette plante est séchée, moulue et mélangée à d’autres herbes médicinales. La moxibustion est  utilisée de différentes manières sur les points d’acupuncture. En chinois l’acupuncture se traduit pas Zhen Jiu ce qui signifie « aiguilles et feu ».

La phytothérapie fait partie intégrante de la Médecine Chinoise, et pour ma part, j’oriente toujours sur les plantes  médicinales de la Réunion.

L’utilisation des ventouses à chaud est une méthode connue et utilisée par nos aïeuls lorsque l’énergie est bloquée. Grâce au vide d’air, la peau est aspirée ce qui mobilise la circulation sanguine et énergétique. Beaucoup de blocages peuvent être libérés, la cellulite n’y résiste pas par exemple.

Acupuncture et moxibustion sont inscrites au patrimoine culturel immatériel de l’humanité à l’UNESCO depuis 2010 !

Les BienfaitsSoin techniques énergétiques Médecine traditionnelle chinoise

Les applications et les effets de l’Énergétique Traditionnelle Chinoise à travers l’acupuncture sont vastes :

  • Problèmes respiratoires : allergies, asthme, toux
  • Douleurs : articulaires, musculaires, spasmes intestinaux, maux de tête…
  • Troubles hormonaux : symptômes pré-menstruels, symptômes pré-ménopause/ménopause, infertilité, libido, acné …
  • Symptômes psycho-somatiques liés au stress : agitation, irritabilité, insomnie, fatigue, troubles de l’humeur …
  • Et aussi est une aide précieuse en parallèle de pathologies lourdes qui obligent à prendre des traitements médicaux qui comportent des effets secondaires inconfortables.

Durée 45mn à 1h00

Coût 1ère  séance 65€, suivi 60€ (mensuel sans interruption ou sur un trouble)
Séance combinée (Dien Chan, libération des émotions) 65€, suivi 60€ (mensuel sans interruption ou sur un trouble)

Véronique Tilin 0692.25.19.31 | Email
St Denis & St Paul

Une séance complète

Une séance peut se compléter avec un massage shiatsu, qui stimulera grâce aux point d’acupression, la bonne circulation énergétique (Qi). Une expérience intense.

Séance 120€, durée 2 heures
Véronique Tilin 0692.25.19.31 | Email

Découvrez cet excellent article chez notre partenaire

Se réconcilier avec un sommeil réparateur

Le sommeil est important pour notre équilibre. Durant la nuit, notre corps et notre mental se mettent au repos pour permettre aux cellules de se régénérer. Le manque de sommeil est une source de stress physique et psychologique. Se sentir reposé le matin au réveil est une satisfaction immense à partir de laquelle on puise énergie et bonne humeur pour nourrir chaque nouvelle journée.

Le manque de sommeil est une des causes de stress physique ce qui a pour effet d’affaiblir nos défenses immunitaires.

L’être humain est un animal diurne. Toute son horloge biologique est synchronisée avec les phases naturelles du jour et de la nuit, soit des phases de respectivement 12h pendant lesquelles nos fonctions organiques remplissent spécifiquement un rôle. A partir de 16h, le cerveau déclenche la sécrétion de sérotonine et de mélatonine qui préparent le corps au repos, apaisant progressivement le besoin d’activité physique. Quand on est dans des périodes de stress, le corps sécrète intensément de l’adrénaline empêchant la sérotonine de se diffuser dans le corps. Ainsi, au moment d’entrer dans le lit, l’organisme est encore en situation d’alerte, sans doute accentué par des pensées stressantes.

Le moment du coucher

C’est souvent à ce moment-là que votre mental vous joue des tours et vous entraine à vous connecter à vos soucis ou à faire un bilan plutôt négatif de votre journée. Le problème de l’endormissement est essentiellement dû à ce mental qui ne sait plus s’arrêter. C’est également le cas lorsque pendant la nuit votre sommeil est interrompu et que vous avez du mal vous rendormir.

Le mental est agité, il reprend le cours de ses tergiversations là où vous les avez laissées au moment de vous endormir. Vous ne savez plus actionner le bouton OFF du mental indispensable pour prétendre à un sommeil de qualité, et récupérateur, c’est-à-dire avec le sentiment d’être reposé en vous réveillant.

7 précieux conseils

Pour être en bonne santé, pour avoir un mental fort, résistant et positif, pour avoir une bonne mine, il est indispensable d’avoir un sommeil réparateur et de qualité.


Je vous propose de découvrir dans cette vidéo les 3 erreurs courantes à éviter pour préparer votre corps et votre mental à ralentir progressivement leur rythme et à les accompagner pour une mise au repos nocturne. Vous y apprendrez comment rompre le flux agité de ces pensées et de les remplacer par 4 nouvelles habitudes.

Il n’y aura pas de miracle dès les premières tentatives, ou peut-être serez-vous déçu par vos premières tentatives. Ne restez pas attaché à ces débuts car cela peut prendre parfois du temps pour changer des habitudes. Vous rencontrerez peut-être les résistances de ce mental qui voudra garder sa première place, il aura parfois du mal à la céder au profit de la détente, du lâcher-prise, d’autres activités nouvelles quand vous vous reconnecterez à votre corps et à vos sensations. Soyez persévérants, faites de nouvelles expériences et prenez plaisir à les faire sans forcément être dans l’attente d’un résultat.

« Savoir où l’on veut aller, c’est très bien, mais il faut encore montrer qu’on y va ».

Une vidéo de 15mn pour vous réconcilier avec un sommeil réparateur vous est offerte par la CRC à l’occasion de la 1ère Tournée 100% digitale des Aidants Familiaux.

Installez-vous confortablement, et laissez-vous guider.

Actualités anxiogènes : se protéger de la peur

Depuis plusieurs mois, le sujet du coronavirus tourne en boucle dans les médias et nombreux sont ceux qui ont peur de contracter le virus voire de mourir. Toutes ces informations sont anxiogènes et inquiètent profondément. La crainte et l’angoisse s’installent. Comment faire face à ses peurs et quelle attitude adopter ?

Pour mieux comprendre ses peurs et mieux les comprendre, je vous propose de partager avec moi cette émotion sous l’angle de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Les effets de la peur sur l’organisme

La peur, en médecine chinoise, est une émotion qui est en lien avec l’Énergie Eau dans laquelle s’épanouit l’Énergie de Rein. Lorsque nous faisons l’expérience de la peur de manière répétée et intense alors l’énergie de Rein est affaiblie. La peur a un effet puissant sur le fonctionnement de l’organisme. En effet, une peur intense fait descendre l’énergie, donne au passage l’impression de ne pas tenir sur ses jambes en faisant, trembler les genoux, elle agit également sur l’envie d’uriner. L’énergie ne nourrit plus les Poumons, ce qui a pour conséquence de réduire l’amplitude de la respiration en raison d’une sensation d’oppression thoracique, la respiration devient superficielle, et on est sujet aux essoufflements. L’échange énergétique entre le Cœur et le Rein n’est plus pleinement assurée ce qui provoque de l’agitation mentale, du stress, des difficultés à l’endormissement, de la fatigue chronique et de moins en moins de motivation en tout. En médecine chinoise, on traite la peur lorsque qu’elle est ressentie de manière fréquence, empêchant de e mettre en action ses projets. Cette situation est associée à moins de désirs dans sa vie, à l’impression d’avoir des difficultés pour réaliser ses projets, ce qui a pour effet de conduire tout droit à la procrastination.

Il ne faut pas avoir peur d’avoir peur. Se reconnaître vulnérable, c’est normal et même sain, car cela permet de rester prudent avec ses propres limites. Avoir peur est une réalité humaine mais attention de ne pas se laisser envahir par la peur.

La peur est un signal d’alarme qui oblige à une réaction, soit pour passer à l’action et maintenir notre équilibre, soit pour rester prudent. D’ailleurs, la peur n’est rien d’autre que de la prudence exacerbée. En effet, lorsqu’on est trop prudent, c’est-à-dire quand on tente d’envisager toutes les possibilités qu’offrent un nouveau projet et qu’on essaie de se sécuriser en tout pour éviter les mauvaises surprises, on finit par avoir des craintes à agir car on écoute ses peurs et ce sont elles qui finalement décident à notre place. Et on n’agit plus. Car la peur freine et bloque toute nouvelle initiative, elle conforte à rester dans sa zone de confort. Grâce à l’approche spécifique de la médecine chinoise avec l’acupuncture, nous favorisons un équilibre total et une circulation fluide des énergies au seins de 5 Éléments, ce qui a pour effet d’agir sur le Qi du Sang, et celui des émotions dans tous les systèmes.

Par ailleurs, et cela a une grande importance, car la peur affaibli l’Énergie de l’Élément Eau qui nourri les Reins. Cette énergie est très précieuse car elle stocke l’Essence héritée des parents à la naissance, c’est-à-dire que dans nos Reins, c’est notre patrimoine vital qui y est conservé. Plus cette énergie est consommée, plus l’énergie vitale s’échappe, et on vieillit prématurément. Elle garantit donc notre force vitale et notre équilibre psychologique. Lorsque ces derniers sont affaiblis, c’est l’énergie de tout notre corps qui diminue et nous devenons vulnérables aux maladies et aux virus.

Avoir une attitude ouverte et fluide

Vous pouvez agir sur votre posture pour influencer le mental, et éviter de glisser dans le tourbillon des peurs. En effet, une personne envahie par la peur se reconnait par sa posture voutée, craintive, le regard perdu ou égaré, la respiration courte. Aussi, dans la journée et aussi souvent que possible, prenez conscience de l’amplitude de votre respiration. Faites 10 inspirations profondes par le nez en laissant les poumons se gonfler et en faisant descendre le diaphragme et en relâchant le souffle et le corps en même temps.

Souriez, même sans raison, vous trouverez bien une pensée à lui associer. Esquissez un sourire autant de fois que possible, oui, vous pouvez afficher votre sourire et afficher une attitude détendue, même sans raison apparente.

Modifiez votre posture physique. En vous redressant-vous aurez une posture confiante. Pour cela, relâchez vos épaules et essayez de rapprocher vos omoplates l’une de l’autre. Redressez le bas du dos ce qui aura pour effet d’aligner toute vote colonne vertébrale. Imaginez qu’un fil est attaché sur le sommet de votre tête et vous maintient redressé.

Ainsi, votre colonne d’air sera complètement libérée et vous pourrez profiter de toute l’énergie que vous procurera votre respiration. Ce petit exercice permet de prendre un peu de recul, s’ancrer dans le moment présent.

Se déconnecter

Si tout au long de cet article on évoque le fait de se reconnecter à soi, à sa vie intérieure, je vous conseille très vivement de couper court à toutes les informations qui circulent à travers la télévision, la radio et les témoignages qu’on peut y entendre, aux réseaux sociaux, surtout si vous êtes sensible. En effet, vous avez pu constater à quel point toutes les informations sont contradictoires. Elles génèrent de la peur, même inconsciemment, en détruisant tout sentiment de sécurité que l’on pourrait avoir lorsqu’on sait quoi penser sur un sujet. Or, actuellement, nous vivons dans une incertitude absolue, où il est évident que beaucoup n’octroient plus aucune confiance dans les décisions qui sont prises pour la population. Protégez-vous et accordez un minimum de temps à tout cela. Consacrez votre énergie à construire votre vie, à vous investir (pensée et temps) dans ce qui vous tient à cœur.

Nous n’avons aucun contrôle sur tous les événements extérieurs à nos vies, c’est la raison pour laquelle il est inutile de s’inquiéter sur ces faits. Par contre, vous avez certainement plus de contrôle sur votre organisation, sur les démarches à faire pour réaliser un projet de vie. Songez à investir votre énergie sur ce qui construit votre vie.

Se changer les idées

On peut tout autant aller faire du sport, s’aérer la tête, aller se faire masser ou pratiquer le Qi gong, la respiration consciente. Ce qui compte est de sortir de cette vision irréelle erronée et mortifère qui provoque la peur et s’octroyer des plaisirs qui favoriseront la sécrétion d’hormones de bien-être et de plaisir, véritables antidotes à toute sorte de peur.

Entretenir un état d’esprit positif

Il est indispensable de prendre conscience de la nature des pensées qu’on entretient la plupart du temps. Si vous prenez le temps d’y prendre garde, vous constaterez que ces ruminations sont fréquentes, et elles sont souvent, très souvent, en lien avec des inquiétudes. C’est la raison pour laquelle j’ai créé un programme qui permet à chacun de se connecter à des pensées positives qui auront non seulement un impact puissant positif sur votre vie car vous y apporterez tout ce que vous désirez. De surcroît, les pensées étant connectées à tout ce qui se passe dans le corps, votre énergie ne sera plus dévorée par des pensées négatives, mais au contraire, tout votre organisme pourra fonctionner à plein régime, inondé d’hormones de bien-être qui boosteront votre système immunitaire. La bonne humeur, le rire et la joie sont les antidotes naturels en réponse au stress.

Le programme de coaching « Avoir un Mental Positif et le Garder tout le Reste de sa Vie » est un outil puissant et intéressant pour changer les paramètres de la peur et vous motiver pour prendre conscience de vos pouvoirs personnels et les utiliser dans votre vie quotidienne.

Renforcer et équilibrer ses énergies

Voici deux points d’acupuncture qui s’équilibrent l’un et l’autre. Le 3 Rein pour renforcer l’énergie Eau affaiblie par les peurs. Le point 20 DM apportera du calme dans les pensées et fait remonter l’énergie qui a tendance à stagner dans le bas du corps.

Massage Relaxant Energétique

soin masage relaxant aux huilesUn Massage relaxant où le corps est considéré dans sa globalité.

Cette méthode est élaborée par mes soins, à travers mes expériences et mes sensibilités. Des orteils à la racine des cheveux, il allie plusieurs techniques (californien, hawaien, shiatsu, reiki) utilisant les pouces, la main, le bras et le coude afin de mieux venir à bout des tensions physiques et émotionnelles.

Pour qui ?

Homme ou femme révélant :

  • Des tensions passagères ou anciennes accompagnées d’un stress plus ou moins intense
  • Besoin de lâcher prise et de retrouver un équilibre intérieur.
  • Se relaxer ou se tonifier

Effets

  •  Libère les blocages et tensions, harmonise puis rétablit une bonne circulation des énergies dans votre corps
  •  Immédiats avec une relaxation profonde, un sentiment d’apaisement et d’équilibre retrouvé
  • Les jours suivants, une sensation d’être recentré, ré-équilibré, réconcilié avec son environnement

Durée 1h00  | Coût 70€
Véronique Tilin 0692.25.19.31  |   email
Saint Denis & Saint Paul

TELECHARGEZ VOTRE GUIDE GRATUIT !
Bien Etre et Santé ! Comment choisir ?

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Oups ! Re essayez svp

Espace Bien Etre Réunion protège vos données personnelles et n'utilisera les données reçues qu'à des fins de communication et de contact entre nous.